La femme au peignoir

Cliquez sur l’image pour la voir en taille réelle

Attention peinture sexe !!!! Non , je rigole ! C’est une peinture acrylique faisant partie d’une série d’un triptyque en rouge et noir  » j’exilerai ma peur ! J’irai plus haut que ces montagnes de douleur . En rouge et noir, j’afficherai mon cœur » Ha hem pardon … Jeanne Mas sort de ce corps …
Comme je disais cette dame légèrement vêtue (ou dévêtue ) fait partie d’une série de trois peintures . Cependant , celle-ci se distingue des autres car elle est peinte sur une toile et non sur papier canson (spécial peinture) . En même temps c’était pour offrir donc j’allais pas non plus la faire sur un pauvre petit bout de papier . J’avais aussi acheté un beau cadre tout argenté pour bien faire ressortir le rouge .

Une pensée sur « La femme au peignoir »

  1. Voilà une très belle toile dont l’inspiration rejoint celle des « amants » : j’aime beaucoup le poème qui dit avec beaucoup de délicatesse l’amour et la joie des amants.
    Cette jeune femme dénudée a quelque chose d’émouvant La couleur rouge est somptueuse.

    Bise amicale – Marceline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *